voir page d'accueil.Merci xiti

12 décembre 2017

Amour déçu

Texte et mélodie protégés "sabam"

maquette

Couplet no 1

Amour déçu
Souvent fait mal
Amour déçu
Ne fait pas de scandale.
Il reste seul
Pour cacher son chagrin
Anéanti par ....la peur de demain
Anéanti par ....la peur de demain.

Couplet no 2


Amour déçu
Souvent se cache
Amour déçu
Au coeur qui s'arrache.
S'il saigne fort
Sans trouver réconfort
S'enfonce plus encore
Martyre de son corps.

L'amour déçu
L'amour déçu.


Couplet no 3


Qu'il soit homme ou femme
Seul avec ses larmes
Toujours il refuse
La fin ... la rupture.
Il a perdu la face
Il a perdu sa place.
....Amour cruel
....Amour cruel.


Couplet no 4


L'amour déçu
A perdu sa flamme
L'amour déçu
Croit perdre son âme.
Avec le temps
Il se fond dans la masse
Attend....patiemment
L'amour fou ...qui remplace.

L'amour déçu
.....L'amour déçu
.... L'amour déçu.




..........

18:49 Écrit par DAGRIN, parolier dans Amour, CHANSONS, MAQUETTES, Musique, TEXTES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

10 décembre 2017

Comme un cadeau

Texte et mélodie protégés (sabam)

partition , maquette disponible. Me contacter jacquesdagrin@outlook.fr merci


Couplet 1



On n'est jamais certain de rien
Pour l'instant tout se passe bien
Aujourd'hui c'est le grand bonheur
Et demain peut-être les pleurs.
Tous les vas et vient de l'amour
Font les beaux et les mauvais jours
Quand dans ma vie tu es entré(e)
Toute la place à occupé.


Refrain instrumental


Inutile de le crier fort
Oh non pour moi rien n'a changé
Rien n'a changé.


Couplet 2


Dès le début..j'avais pensé
Qu'il ne faut rien précipiter
Parfois tarder à s'engager
Evite au coeur ...de s'emballer.
Laisser toujours faire Cupidon
Qui n'attend jamais sans raison
Il connait bien tous ces chemins
Qu'emprunte chaque jour le destin ...Le destin.


Refrain instrumental

+refrain chanté



Souviens-toi ...Ce que tu disais
Lorsque nos yeux se sont croisés
Replonge un peu dans ton passé
Une étincelle a existé.
Avec le recul...Oui je pense
Que même si les années nous changent
C'était bien toi que j'attendais
Tu sais pour moi rien n'a changé.


Finale

refrain chanté +
instrumental léger.

16:00 Écrit par DAGRIN, parolier dans Amour, CHANSONS, MAQUETTES, TEXTES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

09 décembre 2017

Je crois en nous ....et toi ?

Texte et mélodie protégés "sabam"

Durée 3 minutes 39 secondes. Maquette disponible


Couplet 1


Pourquoi cours-tu si vite
Vers ce lointain futur ?
Pourquoi ne vois-tu pas
Que mes yeux sont humides ?
Tu vis bien dans ta bulle
Tu es comme pierre qui roule
Et ne t'arrêtes pas
Jamais ne te retournes.

Refrain

Je crois en nous
Je crois en nous
Et toi ?
Je crois en nous
Je crois en nous
Et toi ?

Couplet 2


Avec mes émotions
Je vis au quotidien
Le vide de ton absence
L'interminable manque
La quête de l'absolu
Un partage commun
Guideront certes nos pas
Vers l'Eden espéré.

Refrain


Je crois en nous
Je crois en nous
Et toi ?
Je crois en nous
Je crois en nous
Et toi ?


Couplet 3


Tu me parles si peu
N'as -tu donc rien à dire ?
Dans tes pensées tu plonges
Et exclu je me sens.
J'ai comme l'impression
De ne plus exister
En refusant le présent
Comment construire demain ?


Refrain


Je crois en nous
Je crois en nous
Et toi ?
Je crois en nous
Je crois en nous
Et toi ?


Couplet 4


Si tu donnes un peu de toi
Je te le rendrai cent fois
Parce que je crois en toi
Alors... crois en moi.
Bien-sûr tu n'es pas moi
Et je ne suis pas toi
Toutes nos différences
On les vaincra.


Refrain


Je crois en nous
Je crois en nous
Et toi ?
Je crois en nous
Je crois en nous
Aime-moi

Finale instrumentale
Je crois en nous
Je crois en nous

+ chanté Aime-moi.

22:01 Écrit par DAGRIN, parolier dans Amour, CHANSONS, MAQUETTES, Musique, TEXTES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

07 décembre 2017

ATTIRANCE ATTIRANCE

Paroles de chanson. Texte protégé.





Depuis longtemps je rêve
De mon prince charmant
Ce beau gamin des rues
Qui a tout d'un Gitan.
Je cherche le moyen
Il doit être infaillible
Pour que ses yeux se posent
Sur l'ado permanente.



Attirer l'attention
Est certes assez facile
L'échec m'est interdit
J'en mourrais de chagrin.
De ce Casanova
La muse devenir
Qu'il s'intéresse à moi
Rien que pour ce que je suis.


Et je cherche et je cherche
Erre comme une âme en peine
Dans l'espoir de le voir
Ou de l'apercevoir.




Parfois l'émotion monte
Ma température aussi
Parfois transie je suis
Monte mon inquiétude.
Tout ce chaud,tout ce froid
Qui traverse mon être
Lui seul en est la cause
Mais il ne le sait pas.



En pensée j'imagine
Son immense carrure
Caractère intrépide
Serein dans sa puissance.
Rien ne peut l'effrayer
Les dangers,il affronte
Rien que pour me rejoindre
Un homme, un homme, un vrai.



Par la télépathie
Je m'approche en douceur
Venir oui il viendra
Je le sais , je le sens.
Un rendez-vous m'attend
Le septième ciel aussi
Rien que pour un baiser
Il pourrait se damner.



A force de vouloir
A tout prix l'enchainer
Envahir son esprit
Dans mes filets le prendre
C'est lui qui vit en moi
Sans même le savoir
Ma vie est envahie
Captive je deviens.


Et je rêve je rêve
Tout se chamboule en moi
Quand viendra-t-il enfin
Dieu que l'attente est longue.


Dieu que l'attente est longue.




ATTIRANCE ATTIRANCE

Paroles de chanson. Texte protégé.





Depuis longtemps je rêve
De mon prince charmant
Ce beau gamin des rues
Qui a tout d'un Gitan.
Je cherche le moyen
Il doit être infaillible
Pour que ses yeux se posent
Sur l'ado permanente.



Attirer l'attention
Est certes assez facile
L'échec m'est interdit
J'en mourrais de chagrin.
De ce Casanova
La muse devenir
Qu'il s'intéresse à moi
Rien que pour ce que je suis.


Et je cherche et je cherche
Erre comme une âme en peine
Dans l'espoir de le voir
Ou de l'apercevoir.




Parfois l'émotion monte
Ma température aussi
Parfois transie je suis
Monte mon inquiétude.
Tout ce chaud,tout ce froid
Qui traverse mon être
Lui seul en est la cause
Mais il ne le sait pas.



En pensée j'imagine
Son immense carrure
Caractère intrépide
Serein dans sa puissance.
Rien ne peut l'effrayer
Les dangers,il affronte
Rien que pour me rejoindre
Un homme, un homme, un vrai.



Par la télépathie
Je m'approche en douceur
Venir oui il viendra
Je le sais , je le sens.
Un rendez-vous m'attend
Le septième ciel aussi
Rien que pour un baiser
Il pourrait se damner.



A force de vouloir
A tout prix l'enchainer
Envahir son esprit
Dans mes filets le prendre
C'est lui qui vit en moi
Sans même le savoir
Ma vie est envahie
Captive je deviens.


Et je rêve je rêve
Tout se chamboule en moi
Quand viendra-t-il enfin
Dieu que l'attente est longue.


Dieu que l'attente est longue.