voir page d'accueil.Merci xiti

09 décembre 2017

LES DIX COMMANDEMENTS DE L AMOUR VRAI

 

 

Paroles de chanson.  Texte protégé .

 

Par deux comme en amour

Dans les cas ordinaires

Dix recommandations

Inspirées de passion.

Pour  éviter le pire

Beaucoup de choses manquent

Mais c'est là l'essentiel

Il suffit de les dire.

 

Déjà tout un programme

Dans les introductions

*Monogame vivra

Pour la paix en ton coeur

*Lui mentir évitera

Tu t'en mordrais les doigts

Déjà là ça commence

La facilité tombe.

 

Le début bien compris

Tu te sens en confiance

*Aime-la dignement

Respecte -la toujours

*Ressource -toi en elle

Quand tentation il y a

Tu vois ça continue

Surtout ne sourcille pas.

 

Voici donc cinq et six

Ne soit pas impatient

*Surtout ne doute pas

Sinon tu la perdras

* Ne tue jamais l'amour

Qu'elle t'offrit un jour

Pense à la rassurer

La protéger aussi      La protéger aussi.

 

*Les faux amis les  rats

Rejette- les sans crainte

Ce sont des tue- l'amour

Des sources de conflits

*Ses moments de tristesse

Essaie de les comprendre

Elle s'en souviendra

Plus que tu ne le penses.

 

*Tu créeras le vie

La communion extrême

La fusion de deux êtres

Ta descendance est là.

*Le dixième quant à lui

C'est toi qui l'écriras

Qui mieux que toi pourra

Fouiller dans tes secrets.

Fouiller dans tes secrets.

Fouiller dans tes secrets.

 

 

08:24 Écrit par DAGRIN, parolier dans CHANSONS, MAQUETTES, Musique, POESIE, RECUEILS, TEXTES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

DERNIERS ACTES D'AMOUR

Paroles de  chansons.

Texte protégé. Tous droits réservés.maquette disponible.

 

Regardez que c'est beau

Deux êtres en fin de vie

S'accrochant l'un à l'autre

Ce sont de vrais amants.

Peu importe  demain

Ils ne seront plus là

Mais aujourd'hui ils s'aiment

Leur amour est flagrant.

 

Un baiser le matin

C'est tout l'amour du monde

Que je vois dans leurs yeux

Complices jusqu'à la fin.

Elle veut le protéger

Lui souffre sa douleur

Et tous deux de concert

Vont s'aimer en silence

 

Rien de bien fabuleux

Me direz-vous peut-être

Ca c'est vous qui le dites

Moi je pense autrement.

Je suis émerveillé

Complicité extrême

Dans leurs derniers moments

De passage sur terre.

 

Parfois il prend sa main

Lui vaillant centenaire

Et parle doucement

Je ne peux pas entendre.

Un regard plein d'amour

Contemple sa moitié

Qu'il protège à son tour

Malgré son tout grand âge.

 

L'équilibre parfait

Cette osmose finale

Même dans leurs faiblesses

Remplit mon coeur l'espoir.

Je suis heureux pour eux

Et leur dernier souhait

C'est de mourir ensemble

Qu'il est beau de voir ça.

                                       Un amour  infini

                                                Sans égal

                        .....Regardez que c'est beau

08:11 Écrit par DAGRIN, parolier dans CHANSONS, MAQUETTES, Musique, POESIE, RECUEILS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

07 décembre 2017

Enfant de la misère.

Paroles de chanson.    Texte protégé.

Mélodie également

 

 

Quand je te vois

Enfant de la misère

Souvent je pense

Mais qu'as-tu fait pour ça ?

Quand tu souris

La  parfaite insouciance

Que je lis dans tes yeux

Glace tout mon sang

 

 

Toi le petit amour

Océan de douceur

Le destin t'a choisi

Mais ne t'en soucie guère

J'ai décelé en toi

Cette hargne de vivre

Rien ne t'arrêtera

Ton but tu l'atteindras.

 

Tu grandiras ainsi

Cotoyant la misère

Presque comme une amie

Et ce au quotidien

Tu n'as pas eu de chance

Mais tout ça changera

Plus tu deviendras grande

Plus tu t'acharneras.

 

Misère auras connu

Plus forte tu seras

Dis-toi que les meilleurs

Sortent de la misère

C'est souvent ces gens-là

Qui luttent sans limite

Je n'ai pas peur pour toi

Toi tu t'en sortiras.

 

Tes débuts difficiles

Tes petits pleurs d'enfant

Un jour tu en riras

Tu auras triomphé.

Moi  je ne serai plus là

Mais te verrai d'en-haut

Ce jour là il pleuvra

Mes larmes de bonheur.

RECHERCHE INTERPRETE homme ou femme. Intéressé(e) ??? merci de me contacter. jacquesdagrin@outlook.fr

ATTIRANCE ATTIRANCE

Paroles de chanson. Texte protégé.





Depuis longtemps je rêve
De mon prince charmant
Ce beau gamin des rues
Qui a tout d'un Gitan.
Je cherche le moyen
Il doit être infaillible
Pour que ses yeux se posent
Sur l'ado permanente.



Attirer l'attention
Est certes assez facile
L'échec m'est interdit
J'en mourrais de chagrin.
De ce Casanova
La muse devenir
Qu'il s'intéresse à moi
Rien que pour ce que je suis.


Et je cherche et je cherche
Erre comme une âme en peine
Dans l'espoir de le voir
Ou de l'apercevoir.




Parfois l'émotion monte
Ma température aussi
Parfois transie je suis
Monte mon inquiétude.
Tout ce chaud,tout ce froid
Qui traverse mon être
Lui seul en est la cause
Mais il ne le sait pas.



En pensée j'imagine
Son immense carrure
Caractère intrépide
Serein dans sa puissance.
Rien ne peut l'effrayer
Les dangers,il affronte
Rien que pour me rejoindre
Un homme, un homme, un vrai.



Par la télépathie
Je m'approche en douceur
Venir oui il viendra
Je le sais , je le sens.
Un rendez-vous m'attend
Le septième ciel aussi
Rien que pour un baiser
Il pourrait se damner.



A force de vouloir
A tout prix l'enchainer
Envahir son esprit
Dans mes filets le prendre
C'est lui qui vit en moi
Sans même le savoir
Ma vie est envahie
Captive je deviens.


Et je rêve je rêve
Tout se chamboule en moi
Quand viendra-t-il enfin
Dieu que l'attente est longue.


Dieu que l'attente est longue.




lui

 

Paroles de chanson.Texte protégé

 

 

Lui l'amour de ma vie

Dont les autres se moquent

Vit sa vie comme un rêve.

Lui l'amour de ma vie

A tellement à faire

Pour tous ceux qui l'entourent

Qu'il n'a même pas le temps

De penser à lui-même.

 

Son existence file

Il en est bien conscient

Mais un choix il a fait

Et s'y tiendra toujours

Dans sa tête  c'est clair

Pour lui tout est normal

Sa destinée il suis

Et n'y changera rien

 

De merci  n'en veut pas

Il n'en saurait que faire

C'est son coeur qui le guide

Il est déjà payé

Si la tristesse parfois

Le rend un peu maussade

Son besoin de donner

Subjugue tout son être.

 

Plus que les autres  il souffre

C'est ancré dans sa chair

Il vit ses émotions

Comme d'autres font la fête

Heureux il ne peut l'être

Face aux malheurs humains

Qu'il tente d'alléger

Mais conscient de l'échec.

 

Pourtant chaque matin

Il reprend son métier

Qu'il affine un peu plus

Il sait très bien pourquoi

Un exemple a vécu

De l'abandon de soi

Pour le bonheur d'autrui

Et il veut l'imiter.

 

Il ne demande rien

Passe ainsi sur la terre

Son dessein il poursuit

Car tel est son destin.

Et sa lucidité

Parfois bien émoussée

Par les vents et tempêtes

L'incite à continuer.

 

A vrai dire le feu

Qui brule dans son âme

Lui vient de ses aïeuls

Il en a hérité.

Et tout au fond de lui

Le sentiment profond

Du devoir accompli

Met la joie en son coeur.

 

Un jour   il partira

Sans le moindre regret

Car la paix de l'esprit

Il aura su atteindre.

Ainsi il rejoindra

Ses si précieux modèles

Qui l'attendent là-haut

Lui   l'amour de ma vie

                                             Lui l'amour de ma vie.

 

 

 

22:00 Écrit par DAGRIN, parolier dans CHANSONS, MAQUETTES, Musique, POESIE, RECUEILS, TEXTES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

LE TEMPS QUI PASSE INEXORABLEMENT

Paroles de chanson.  Texte  protégé.

 

Le temps qui m'est compté

M'attriste quelquefois

La musique en douceur

Vient alors le suspendre

Guérit du temps qui passe

Et coule dans mes veines

En pénétrant en moi

Ravive mes émotions

Peu à peu se diffuse

L'antidode magique

C'est le plus beau cadeau

Qu'elle puisse m'offrir.

 

Ces sons si mélodieux

Qui tournent dans ma tête

ABsorbent mes douleurs

Tel un papier buvard

Et les rythmes variés

Apaisent tous mes maux

Mais il monte parfois

Du fond de mes entrailles

L'immense envie d'hurler

Oui moment de folie

Qui remplit tout mon coeur

Jusqu'à ce qu'il déborde.

 

Qu'il est bon de penser

Réunir en lieu sûr

Mes espoirs,tous mes rêves

Et ma folie aussi

Analyser les mots

Les sons ,les émotions

Brûler comme un bois sec

Dans l'âtre dévorant

Ce que font les chanteurs

Compositeurs ,auteurs

Victimes consentantes

Au pouvoir infini.

 

La créativité

Dort en chacun de nous

Pour certains , c'est dans l'art

Qu'elle se manifeste

Chez d'autres on la retrouve

Dans l'ingéniosité

Parfois sauve l'amour

Les génies sont dits fous

Moi je veux bien en être.

A chacun ses espoirs

Ses envies les plus folles

Le trésor est enfui...

 

A force de creuser

On finit par trouver

Ce n'est pas de l'argent

Ni de l'or que l'on trouve

Un diamant se cherche

Se trouve , se travaille.

Ce joyau dont je rêve

Depuis bien des années

Dormait là dans mon coeur

Il vient de s'éveiller

Je cours m'en abreuver

Car le temps m'est compté

                                        Le temps m'est compté.

 

 

 

21:50 Écrit par DAGRIN, parolier dans CHANSONS, MAQUETTES, Musique, POESIE, RECUEILS, TEXTES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |